Ouverture tous les soirs de 17h00 à 20h00 et le mercredi après-midi. Le mardi sur demande RDV.
Ouverture tous les soirs de 17h00 à 20h00 et le mercredi après-midi. Le mardi sur demande RDV.

Le fablab confiné, mais le fablab debout !

Avoir une activité de « maker », échanger des savoir-faire, mutualiser, pas facile en 2020. Pour autant on n’ pas renoncé.

Alors on fait comme tout le monde, on télétravaille, on visioconférence (nouveau verbe que je viens d’inventer), on ne MOOC pas encore, mais si ça continue…

  • On a choisi un thème : l’impression 3D
  • On a choisi un support : Big Blue Button, solution libre de visio, hébergée chez nous. Rien ne part chez les américains, ni d’ailleurs chez d’autres qui ne valent pas mieux ou qui voudraient devenir aussi mauvais.
  • C’est le samedi à 14:00, et le lien pour se connecter, c’est ici : http://bbb.b38.rural-it.org/b/eri-xez-v1p
  • Ah oui, on a décidé que ce serait public, tout le monde peut donc venir, intervenir, apporter ses lumières ou simplement écouter pour s’informer.

Lors de la première session, on a balayé rapidement toute la chaîne d’actions à réaliser entre l’idée d’un objet et sa réalisation par l’imprimante. On a ensuite surtout parlé de la machine afin de comprendre comment elle fonctionne et sur quel paramètres on peut agir pour une meilleure réussite.

Samedi 21 novembre, on va commencer à s’approprier une application pour dessiner ses propres objets et on a choisi FreeCAD, un application libre et multiplateforme. Même si nous, on préfère Linux, elle fonctionne pareillement sous Windows et Mac. D’autres utilisent d’autres application, notamment, Fusion 360 semble avoir la cote. Il est possible que bientôt, on fasse aussi des visio pour Fusion.

Une session ne suffira certainement pas pour FreeCAD, et on peut déjà annoncer que ce sera une série. mais on va commencer de façon à pouvoir tout de suite créer des trucs.

Et si on n’a pas d’imprimante ?

C’est vrai qu’on ne peut pas tous acheter une imprimante 3D, surtout si on n’en a qu’un usage sporadique. Mais un fablab, c’est là pour ça aussi. Les membres de l’association « Le Maillet de Joigny » pourront donc faire imprimer leur pièce sur une des imprimantes du fablab, moyennant un coût pour couvrir les consommables et l’énergie. Ceux qui ont suivi la première session savent que Cura (le slicer), donne une estimation de la consommation de filament et du coût induit.

On se voit samedi ?