Rappel : la collégiale est l’instance exécutive, équivalent du conseil d’administration pour l’association.

La collégiale s’est donc penchée sur le fonctionnement de fablab qui, compte tenu de la situation sanitaire, des travaux du rez-de-chaussée du bâtiment, est quelque peu perturbé, aléatoire, peu organisé et donc peu susceptible de convenir aux membres, et à ceux qui souhaiteraient le devenir. Par ailleurs, quelques sujets polémiques ont fait apparaître la nécessité de trancher.

Première décision : il sera convoqué très prochainement une assemblée générale qui, outre les points statutaires, mettra à l’ordre du jour, le renouvellement de cette collégiale et l’adoption d’un projet de règlement intérieur sur lequel nous travaillons.

Deuxième décision : le site internet était vieillissant et surtout, on avait plus toutes les clés pour le mettre à jour. On a donc basculé sur une nouvelle version qui reprend les articles existant avec une nouvelle architecture. Si vous lisez ceci, c’est que vous êtes dessus.

Troisième décision : dans le même esprit que le fablab, existent des structures proposant des activités proches. On va donc clarifier un peu quelle est notre vocation et quand il vaut mieux s’adresser aux copains. Exemple : le fablab n’a pas vocation à être un service de réparation du petit électro-ménager. Les personnes qui nous contactent pour ça seront réorientées vers le Repair Café. De même, le dépannage informatique sera plutôt du ressort d’Icaun-Access dont c’est justement l’ADN.

Quatrième décision : on n’a pas un suivi suffisamment serré des adhésions ou des comptes de l’association. On va reprendre ça en main.

Cinquième décision : actuellement, on a publié des horaires d’ouverture sans contenu. À l’usage, on fait beaucoup de permanences vides. C’était motivé par un engagement vis-à-vis d’un appel d’offre qu’on a collectivement remporté (voir ici). En fait, on en faisait plus que demandé. On va plutôt aller vers un planning d’activité, des rendez-vous ponctuels ou réguliers liés à cette activité. Et pour ça, on se mettra d’accord avec les participants.

Sixième décision : on va instaurer une régularité dans les réunions de la collégiale avec des dates fixées longtemps à l’avance.

Information sur les actions en cours : dans l’AMI citée plus haut, il y a l’engagement pour le tiers-lieu dont le Maillet est une composante : être ressource et aide pour l’animation et la création d’autres tiers-lieux. Le Maillet fait sa part en…

  • Aidant un petit groupe souhaitant créer leur tiers-lieu dans la vallée de la Vanne ;
  • Soutenant une création de lieu de co-working à Migennes qui pourrait déboucher sur la création d’un fablab. Le Maillet tiendra d’ailleurs une boutique éphémère pendant un mois à partir de lundi et est partenaire de « Migennes Collector » ;

Le Maillet est également engagé depuis plus d’un an avec le CoTI (émanation des services sociaux du département pour le secteur ayant pour vocation la lutte contre la fracture numérique auprès des publics les plus précaires). Ça s’est traduit pour le Maillet par des formations de base à l’outil et à la fabrication d’ordinateurs solidaires. On ne va pas se mentir, ça n’a pas été un succès phénoménal, mais le Maillet a fait sa part et même plus. Une réunion avec le Coti a eu lieu et a été l’occasion de bien reprécisé qui fait quoi.

Information sur « Convergence des possibles » : c’est ainsi que s’appelle donc le tiers-lieu dont le Maillet fait partie aux côtés de cinq autres structures et qui a remporté une AMI « fabrique de territoires« . Le Tiers-lieu doit maintenant embauché un équivalent temps plein et on est en train de dessiner les contours du poste avant de lancer le recrutement.

Quelques idées d’ateliers qu’on envisage de lancer :

  • Des formations sur Raspberry et Arduino mêlant donc programmation et électronique. Cet atelier pourrait ensuite s’orienter sur différents projets « utiles » ou récréatifs comme de la domotique.
  • Des ateliers pour apprendre ensemble et créer autour de la « domotique de ville » mettant en œuvre l’IoT et des technologies comme le LoRa.
  • Des formations ouvertes pour la conception et l’impression en 3D.
Catégories : Réunion

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.